Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quinta Essentia
  • Quinta Essentia
  • : Stages de de développement personnel & de Gestalt thérapie. Ensaignements de Femmes. Stages mixtes. Stages avec les chevaux en pleine nature.
  • Contact

Archives

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 15:25

 

 H6yMi6fUB 1JR964xxG8RxsYArlNNn1lR5PWutchIbrfXBqIvY2FQdxf6sV

 

Certaines femmes et/ou hommes ne comprennent pas pourquoi nous organisons des stages réservés aux femmes.

 

A l’annonce du dernier stage EQUUS FEMINA nous avons eu quelques remarques de ce type : « Je ne crois pas dans un monde où le masculin soit totalement absent. Les femmes sont formidables et les hommes le sont aussi. Pas toutes les femmes sont formidables et les hommes ne le sont pas tous non plus. ». « Peut-être que je n'ai jamais fait une expérience où je sentais que je pouvais partager quelque chose uniquement avec une femme et non un homme».  « Peut-être que j'aime trop les hommes, il y a tellement de plaisir avec eux! ». « A part Phoebus, il manque un peu d’hommes! ». (PS : Phoebus est mon étalon.). Certains hommes se sentent exclus, rejetés, dépossédés alors qu’ils ne veulent que notre bien. Certaines femmes voient là un sexisme de revanche…


Dans les traditions qu’il m’a été donné d’approcher, principalement en Amérique du Nord, il y a des cercles (aussi appelés Loges) mixtes, des cercles d’Hommes, des cercles de Femmes. A certains moments et pour certaines cérémonies la présence d'un cercle d'hommes ou d'un cercle de femmes ou de plusieurs cercles d'hommes ou de femmes est appropriée. Il ne viendrait pas à l’idée d’un membre de la Loge des Guerriers d’entrer dans la Loge de Lune (lieu physique ou les femmes se retirent durant les menstruations) et réciproquement.


 

moon & sun & stars


Avant l’arrivée des blancs sur l’Ile de la Tortue (Amériques), un Homme Médecine était toujours accompagné d’une Femme Médecine et vice versa. La Femme Médecine s’occupait des questions de santé et autres choses exclusivement féminines (ménarche, menstruations, enfantement, Hutte de Sudation des femmes, initiations diverses telles que gardiennage de sagesses particulières ou de certains secrets et autres préoccupations féminines). L’homme Médecine s’occupait  des questions de santé et autres choses exclusivement masculines (puberté, Hutte de Sudation des hommes, initiations diverses telles que sexualité, jeun, première chasse, Quête de Vision etc.). Quand l’un était absent, l’autre s’occupait de l’urgence. Dans de nombreux cas ils œuvraient ensemble, selon la situation, le besoin, la demande, la cérémonie …


Dans cette optique l’urologue femme est une incohérence, le gynécologue homme ainsi que l’obstétricien et l’accoucheur sont des incongruités. Depuis la prise progressive de pouvoir des médecins hommes avec l'implantation du patriarcat, il n’est pas étonnant que tout ce qui concerne le corps, l’intimité et la sexualité des femmes se soit graduellement médicalisé. Le sang menstruel est caché (il apparaît bleu sur les pubs pour les serviettes hygiéniques), et désormais la molécule du Prozak a changé de nom pour devenir un médicament qui est sensé soulager les femmes du syndrome prémenstruel. Les femmes accouchent à l’hôpital (lieu en principe réservé aux malades). Les symptômes de la ménopause sont effacés par la prise d’hormones « pour le confort » etc. etc.


 

crone & old man


Avec l’arrivée des blancs aux Amériques, et l’interdiction sous peine de mort de pratiquer leur religion, hommes et femmes médecine Amérindiens ont du disparaître, sans parler du génocide. La peine de mort pour l’amérindien pratiquant sa religion a été levée en 1969. Les prêtres blancs avaient, avec leur religion, apporté la misogynie. Pendant 5 siècles les femmes Amérindiennes ont du se cacher de leurs hommes pour pratiquer les cérémonies des Loges de Femmes qui sont devenues secrètes pour les hommes de leur propre peuple (chez nous c’est 20 siècles). C’est ainsi qu’un certain nombre d’Hommes Médecine amérindiens sont venus en Europe pour partager des enseignements, contre rémunération. Leur femme est restée à la maison (il y a eu de nombreux enfants métissés en Europe et aussi de cœurs brisés de chaque côté de l’océan).


 

boy & old man


J’ai longtemps cru qu’il s’agissait des enseignements généraux et je pensais qu’un homme pouvait bien sur autant qu’une femme les transmettre. Jusqu’à ce que je participe à des cercles de femmes et que je sois invitée dans des Loges de Lune.


En tant que Gestalt thérapeute et Femme Médecine, j’organise des stages mixtes et des stages réservés aux femmes. Il m’est difficile voire impossible de proposer un stage uniquement pour les hommes, tout simplement parce que je suis une femme et je n’ai pas été invitée dans les Loges d’hommes ni reçu d’enseignements spécifiques destinés aux hommes. Ces enseignements sont transmis par des hommes à des hommes.


Il fut un temps ou l’Homme Médecine ne travaillait jamais sans la Femme Médecine car les énergies féminine et masculine sont inverses et complémentaires. Les points de vue (c'est-à-dire le regard sur le monde) viennent de lieux opposés. Les enseignements transmis par ces hommes amérindiens sont non seulement incomplets, mais les femmes suivant ces enseignements marchent sur la voie du guerrier. Malheureusement il y a actuellement de nombreux Hommes Médecine qui acceptent en apprentissage des femmes, alors qu’ils ne sont pas accompagnés de leur homologue féminin. Il y a une grande crédulité, une phénoménale fascination et une profonde méconnaissance en Europe des cultures premières d’outre Atlantique. Les gens sont prêts à gober n’importe quoi pourvu qu’il y ait des franges, des plumes et des tresses !


 

eagles


En principe, seuls sont acceptés dans les loges d’un autre sexe les personnes présentant des caractéristiques androgynes, nommés « Two Spirits » (Deux Esprits) tel que les travestis, homosexuel-le-s, hermaphrodites... Il leur est demandé de se comporter en tous points de vue comme les personnes du sexe choisi…


 

women water carriers


Depuis 1969 les amérindiens ont de nouveau le droit de pratiquer leur religion aux USA, et des enseignements généraux concernant tous les peuples, hommes et femmes, sont désormais accessibles à tous. Quelques lignées de femmes sont encore vivantes et resurgissent. Certains enseignements destinés aux femmes de toutes les Tribus de Mère Terre sont depuis quelques années à nouveau partagés et transmis à des femmes par des femmes. Les messages étaient pour le moins surprenants, je ne m'attendais pas à ce que j'ai entendu. C’est dans ce contexte que j’ai reçu la responsabilité de « rentrer chez moi avec mon panier plein et de transmettre… ».


 

volva02


Ceci dit, les Amérindiens n’ont pas le monopole de la spiritualité, je suis européenne et ce qui m’intéresse en particulier est de voir les Loges de Femmes rejaillir de leurs cendres chez nous, aux côtés des Loges d’Hommes. Nous avons aussi en Europe une culture chamanique préchrétienne dont il reste suffisamment de vestiges pour nous donner une idée claire de ce qu’elle était. Quand nous nous rappellerons ce qu'est le "Pouvoir Féminin" alors nous siègerons ensemble, femmes et hommes.

 

Quand les femmes offriront à nouveau

Leur sang de lune à la terre

Les hommes cesseront d’épancher

Leur sang à la guerre

Prophétie de Loge de Lune


 

Moonphases ochre

 

Aujourd’hui il existe bien quelques loges de femmes mais la plupart fonctionnent comme des sous loges d’hommes dans un paradigme masculin, dans un monde aux valeurs masculines exacerbées, ou bien elles sont réduites à d’innocents cercles de couture ou d’échange de recettes, si ce ne sont pas des réunions de radotage… alors qu’il existe des loges d’hommes partout (les clubs) qui sont aussi souvent amputés de leur dimension spirituelle (il suffit de participer à un dîner d’hommes d’affaires et d’écouter leurs conversations grivoises en fin de repas…).


Nous assistons actuellement à un mouvement mondial global de femmes qui se lèvent. « Idle No More », « Le Conseil International des 13 Grand-Mères », « Les Grand-Mères de Kapululangu », les cercles de femmes fleurissent à nouveau… Nous retrouvons notre hystoire (du grec « hystera » utérus) et nous récupérons nos mots de femmes tels que sororité, ménarchie, völva et bien d’autres. Le temps est venu de nous retrouver, nous avons des choses à faire, il en va du sort du monde.


 

198432 170786656303947 146965498686063 413066 4110137 n

 


Soeureinement


Dominique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Cuyvers
commenter cet article

commentaires

Do 25/05/2013 09:57


Bienvenue Marie-Claire :D

Marie-Claire 24/05/2013 21:12


Entendue ...  ou plutôt ré-entendue. 


Biiises, j'attends la suite des réjouissances et des réjoui-sens !


 


Marie-Claire